Masdar

Masdar est une future ville nouvelle et écoville d'Abou Dhabi, dans les Émirats arabes unis. Elle est en construction depuis février 2008 et pour plusieurs décennies.



Catégories :

Projet urbain et architectural - Écoville - Architecture et urbanisme du développement durable - Développement durable - Ville des Émirats arabes unis - Abou Dabi - Ville nouvelle - Bâtiment de Norman Foster

Masdar est une future ville nouvelle et écoville d'Abou Dhabi, dans les Émirats arabes unis. Elle est en construction depuis février 2008 et pour plusieurs décennies..

Cette ville sera localisée à proximité de l'aéroport mondial de l'émirat d'Abou Dhabi et pourra accueillir jusqu'à 50 000 habitants et 1 500 entreprises en 2016.

Histoire

Masdar (de l'arabe : ???? maṣdar, "source"[1]) sera la première ville 100 % écologique au monde.
Imaginée par le cabinet britannique de design et d'architecture Foster and Partners dirigé par Norman Foster, Masdar sera une ville écologique modèle, la première ville au monde à être construite pour une vie «sans émissions de carbone et sans déchets»[2]. Le 27 août 2009, c'est l'agence d'architecture LAVA (Laboratory for Visionary Architecture) qui remporte le concours d'aménagement du centre ville de Masdar.

Le projet Masdar a été annoncé en avril 2006 par le cheikh Mohammed Bin Zayed Al Nahyan[1] ; il devrait être finalisé en une dizaine d'années et devrait compter 50 000 habitants en 2016[3].

Des initiatives semblables de villes écologiques modèles existent légèrement partout dans le monde. Le quartier de BedZED à Londres est le plus célèbre, mais seule la ville de Dongtan en Chine rivalise avec Masdar en termes de taille.

Intégration de l'écologie et du développement durable dans l'urbanisme

Une approche bioclimatique a impliqué que la ville soit conçue de manière compacte et pour partie enterrée. Les ruelles seront étroites par conséquent fraîches. Le plan général est de type respectant les traditions, carré et entourée de murs conçus pour la protéger des vents chauds du désert.

Transports propres, sobres et sûrs : à haute efficience énergétique et sans émissions de gaz à effet de serre. Les moyens de transports doux comme la marche à pied et le vélo y seront beaucoup privilégiés, et pour les plus longues distances un tramway 100% écologique est prévu.
Plus exactement, les transports en commun et individuels (automobile surtout) seront remplacés par un dispositif de transports rapides personnels (PRT en anglais). Le réseau sera pourvu sous la surface du sol d'une grande variété de monorails qui s'entrecroiseront. Des cabines de taille moyenne (1 à 10 personnes) pourront être nommées sur pression d'un bouton en station, et choisiront selon le trafic et des trajets envisageables le plus court chemin.
Ce dispositif de transport nouvelle génération sera multi-fonction : il transportera les passagers, assurera le fret en ville et l'évacuation des déchets[4].

Recyclage : il sera aussi en pointe dans cette ville nouvelle, avec surtout pour objectif de diminuer la consommation d'eau de mer dessalée de 80 % (source de consommation d'énergie et productrice de saumure polluante). Les eaux usées seront utilisées pour l'irrigation des cultures conçues pour l'alimentation ainsi qu'à la production de biocarburants.

Energies propres, sûres et renouvelables : L'énergie solaire sera exploitée au maximum pour approvisionner la ville en énergie.

Géographie

Cette nouvelle cité, d'un coût de 15 milliards de dollars voulue par le gouvernement d'Abou Dhabi, s'étendra sur 6, 5 km2 dans le désert, à proximité de l'aéroport mondial à à peu près 30 km à l'est de la capitale d'Abou Dhabi.

Population

Masdar pourra accueillir jusqu'à 50 000 habitants en 2016.

Économie

Masdar pourra accueillir 1 500 entreprises et 90 000 travailleurs en 2016, et sera aussi le siège d'une université spécialisée dans les énergies renouvelables.

Transport

Article détaillé : Personal rapid transit de Masdar.

Masdar sera équipée d'un nouveau mode de transport : le Personal Rapid Transit (PRT). Deux versions circuleront, une pour les passagers et l'autre pour les marchandises. Ce seront les seuls véhicules motorisés autorisés à circuler dans la ville.

Ville écologique

L'objectif écologique consiste à utiliser les énergies renouvelables pour un niveau zéro d'émission de gaz carbonique.

L'électricité sera générée par des panneaux photovoltaïques, et l'air conditionné sera produit via l'énergie solaire.

Une usine de désalinisation fonctionnant aussi à l'énergie solaire abreuvera Masdar en eau, et les espaces paysagers de la cité seront arrosés par les eaux usées.

Une centrale solaire de 100 mégawatts tout d'abord pourrait ensuite passer à 500 mégawatts.

Des tramways et des dispositifs de transports automatisés avec des arrêts l'ensemble des 200 mètres permettront aux habitants de se déplacer sans voiture (les voitures y seront interdites) à travers la ville.

Ville laboratoire du futur

Le Sultan Ahmed Al Jaber, directeur général du projet, veut faire de cette ville une vitrine des énergies propres.

Pendant un sommet sur les énergies nouvelles et renouvelables qui se tenait à Abou Dhabi fin janvier 2008, il a présenté la maquette de Masdar City, conçue par le cabinet d'architectes Foster and Partners.

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) a exprimé son soutien au projet.

L'après Pétrole

A l'instar d'autre grandes puissances pétrolières, Abou Dhabi essaye de diminuer sa dépendance au pétrole et au gaz. Car les réserves pétrolières d'Abou Dhabi ne tiendront plus que 150 ans.

Notes et références

  1. The Masdar Initiative
  2. Zero Carbon; Zero Waste in Abu Dhabi. Foster + Partners is building an eco-friendly oasis in the desert. Article de Dianna Dilworth, publié le 1er août 2007 sur http ://www. businessweek. com. En ligne, page consultée le 21 janvier 2008.
  3. Abu Dhabi lance un projet de ville écologique modèle en plein désert. Le Monde le 21.01.2008. En ligne, page consultée le 21 janvier 2008.
  4. http ://technologies-propres. blogspot. com/2009/02/abu-dhabi-ou-la-cite-des-transports-du. html

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Masdar.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 08/12/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu